L’homme
Pourquoi vous voulez absolument que j’ai peur des femmes. Je n’ai pas peur des femmes. J’aime ma mère. J’aime ma compagne. J’aime les femmes. Elles sont importantes les femmes. D’ailleurs, j’ai deux filles. J’aime les femmes mais je me méfie. Non, ce n’est pas une question de peur. Ni de guerre. J’aspire à la paix. Ce n’est pas ça. C’est simplement que. Je ne sais pas. Non. En fait, je ne me méfie pas des femmes. Pas plus que des hommes en tout cas.

La femme
Mon père disait qu’on ne pouvait faire confiance à personne. Ma mère elle disait que l’homme était bon. J’ai décidé de croire ma mère. Je ne sais pas d’où je tiens cette capacité de lien. Je n’ai pas peur des autres. Des gens. J’aime les gens. Je n’ai pas peur des hommes. J’ai peur de l’amour. Pas de l’amour en général. De l’amour sentimental. La relation amoureuse. J’ai peut-être peur des hommes quand même.

Pourquoi certaines personnes qui ont souffert ont perdu leur capacité d’aimer et d’autres pas est un “deux seuls en scène” où chacun se cherche, cherche l’autre, est une image, de l’autre, jeu de miroir abyssal, pour peut-être, enfin, voir, se voir, voir l’autre, tel qu’il est et l’aimer. Et s’aimer.